Connexion
Email :
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Envoyer

01 44 85 19 00

Clinique Nollet


01 42 26 49 00

Radio IRM Nollet




Chirurgie orthopédique
Rhumatologie

Arthroscopie
Médecine physique
Chirurgie du sport
Médecine du sport 

23 rue Brochant
75017 Paris

Métro: Brochant 
SNCF : Pont cardinet

contact@institutnollet.com
Pathologie
Articles les plus lus
Les derniers articles
Ligamentoplastie du genou en ambulatoire (ou hospitalisation d’une journée)
Par le Docteur BOHU Yoann, le Docteur LEFEVRE Nicolas, le Docteur HERMAN Serge, le 26/09/2017

 ligamentoplastie du genou en ambulatoire (ou hospitalisation d’une journée) 

Traditionnellement, la chirurgie de reconstruction des ligaments du genou nécessitait une hospitalisation de plusieurs nuits à la clinique. La durée moyenne en France pour ce type de chirurgie est de 3 à 5 nuits.
DORENAVANT, NOUS PROPOSONS A NOS PATIENTS DE REALISER UNE INTERVENTION DE LIGAMENTOPLASTIE EN AMBULATOIRE. C’est à dire d’avoir la possibilité d’arrivée le matin de l’intervention à la clinique et de repartir à domicile le soir même.
 
Le bénéfice attendu est une amélioration de la prise en charge globale du patient. Cela est rendu possible grâce à la collaboration du chirurgien, de l’anesthésiste et de l’équipe paramédicale (kinésithérapeute, infirmière). Tous les critères pour traiter la douleur, et améliorer une reprise d’autonomie sont optimisés.
La technique chirurgicale doit être maitrisée, peu invasive, nécessairement par arthroscopie, avec une durée courte, peu hémorragique. L’analgésie péri opératoire est également optimisée avec l’utilisation d’anesthésique local, d’analgésie loco régional et de médicaments antalgiques avec une action synergique efficace.
 
En effet, cette stratégie de séjour de courte durée est possible suite à des progrès dans l’accompagnement des patients opérés.
AUJOURD’HUI, LA CHIRURGIE AMBULATOIRE EST POSSIBLE DANS LA PLUPART DES CAS POUR UNE LIGAMENTOPLASTIE.
Notre équipe a réalisé une étude pour montrer la faisabilité et l’innocuité de cette prise en charge. Nous avons  comparé deux groupes de patients opérés soient en hospitalisation traditionnelle soient en ambulatoire. Il n’y a eu aucune complication dans les deux cas. Les patients qui sont rentrés à leur domicile ont consommé moins de médicament pour la douleur que les patients hospitalisés.

Conflits d'intéréts : l'auteur ou les auteurs n'ont aucun conflits d'intéréts concernant les données diffusées dans cet article.
Articles les plus récents
Articles les plus lus