Connexion
Email :
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Envoyer
 
Clinique Nollet

01 44 85 19 00

prise du RDV en ligne sur 




Chirurgie orthopédique
Rhumatologie

Arthroscopie
Médecine physique
Chirurgie du sport
Médecine du sport 

23 rue Brochant
75017 Paris

Métro: Brochant 
SNCF : Pont cardinet

contact@institutnollet.com
Pathologie
Articles les plus lus
Les derniers articles
Instabilité du rachis cervical
Par le Docteur PENCALET Philippe, le 18/10/2018


1ère journée organisée par les praticiens  de l'INSTITUT DE L’APPAREIL LOCOMOTEUR NOLLET  Samedi 17 janvier 2015 
INSTABILITE DU RACHIS CERVICAL Ph Pencalet 

En tant que partie la plus mobile de la colonne vertébrale, le rachis cervical peut être l’objet de traumatismes indirects, générateurs d’instabilité. A la phase aigue de la prise en charge, le risque neurologique doit être une préoccupation permanente.

Selon Roy-Camille, l’instabilité vertébrale se définit comme une atteinte du segment vertébral moyen et du segment mobile. Elle est plus fréquente au niveau du rachis cervical moyen et bas. Sur le plan anatomo-radiologique, on distingue les lésions disco-ligamentaires (entorses, luxations), les lésions disco-corporéales (fractures) et les lésions mixtes. Les clichés dynamiques sont importants pour documenter cette instabilité. Le scanner fait un bilan précis des lésions osseuses, l’IRM recherche une atteinte médullaire.

Le traitement dépend du bilan clinico-radiologique initial : une entorse bénigne du rachis cervical sera traitée orthopédiquement, la chirurgie sera proposée dans les instabilités avérées, surtout s’il existe une atteinte neurologique médullaire.

    Instabilité du rachis cervical - P. Pencalet


Conflits d'intéréts : l'auteur ou les auteurs n'ont aucun conflits d'intéréts concernant les données diffusées dans cet article.
Articles les plus récents
Articles les plus lus