Connexion
Email :
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Envoyer
 
Clinique Nollet

01 44 85 19 00

prise du RDV en ligne sur 




Chirurgie orthopédique
Rhumatologie

Arthroscopie
Médecine physique
Chirurgie du sport
Médecine du sport 

23 rue Brochant
75017 Paris

Métro: Brochant 
SNCF : Pont cardinet

contact@institutnollet.com
Pathologie
Articles les plus lus
Les derniers articles
Lésion méniscale instable
Par le Docteur ETTORI Marc Antoine, le 18/10/2018

1ère journée organisée par les praticiens  de l'INSTITUT DE L’APPAREIL LOCOMOTEUR NOLLET  Samedi 17 janvier 2015 

Le ménisque a un rôle fondamental dans le fonctionnement normal du genou de part ses fonctions d’amortisseur, de stabilisateur,  de transmission et répartition des contraintes.

 

Désormais, lésion méniscale n’est plus systématiquement synonyme de méniscectomie.

Trois alternatives sont envisageables : l’abstention thérapeutique, la méniscectomie ou la réparation méniscale.

 

L’instabilité d’une lésion est appréciée selon des critères cliniques (présence de blocage, de dérangement interne ou d’une pseudo instabilité), radiologiques ou per-opératoires.

 

Si la méniscectomie offre des résultats fonctionnels satisfaisants, son rôle dans la survenue d’une arthrose est démontré avec un taux allant de 15 à plus de 50% à 20 ans de recul selon la littérature.

 

Ces données ont logiquement conduit au développement des techniques de réparation méniscale. La décision thérapeutique repose sur des critères évaluant la possibilité ou non de cicatrisation de la lésion : le terrain (âge ? tabac ?),  la stabilité du genou, la qualité du tissu méniscal et le type de lésion (ancienneté, extension ou localisation).

 

L’objectif est d’obtenir une cicatrisation satisfaisante afin de permettre une protection du cartilage à long terme.

La réparation méniscale est une technique dont l’efficacité clinique et anatomique est démontrée, de l’ordre de 62 à 94% de résultats satisfaisants à moyen et long terme.

Si une seule conclusion devait être tirée, ce serait de préserver le ménisque même si il existe un risque de méniscectomie secondaire ou de cicatrisation incomplète

 

Dr ETTORI


Conflits d'intéréts : l'auteur ou les auteurs n'ont aucun conflits d'intéréts concernant les données diffusées dans cet article.
Articles les plus récents
Articles les plus lus